Sagesse

Ma mère, dans sa grande sagesse, m’avait dit en apprenant ma troisième grossesse

Tu verras, un troisième, ça s’élève tout seul.

(Ce qui explique certaines choses concernant mon frère cadet.) Je ne sais pas si par là, elle entendait que la Pili-Pili serait dotée d’un caractère de cochon bien trempé, faisant sa place au milieu des autres comme la noisette au milieu du nougat: sans aucun effort, si ce n’est celui de jouer de la voix, reléguant le Moelleux, jusqu’alors clown en titre de la famille, au rang d’ombre de lui-même à ce niveau.

Ma mère, dans sa grande sagesse, s’est arrêtée à trois enfants. Et quant à l’éducation d’un quatrième, elle est restée muette (je lui en suis reconnaissante). Selon toute logique, du moins la sienne et celle généralement partagée, le quatrième aurait donc dû être tout élevé avant même la naissance.

Sauf que c’est malin, ces petites choses. Ultime a bien compris que tenter de dépasser la Pili-Pili en termes d’occupation de l’espace sonore et affectif serait peine perdue. Elle a donc choisi d’occuper l’espace de mes bras (Francis, sors de ce post), le plus souvent possible, et ce n’est qu’en lui faisant croire que je suis mon coussin d’allaitement que je peux aligner trois mots ici-même.

Le bon peuple est donc persuadé que « le plus gros changement, c’est entre un et deux enfants » (ah bon?), et n’a donc aucune idée de ce qui se passe dans une famille lorsqu’elle passe du statut « nombreuse » à « très nombreuse ». Et pourtant…

-tu peux user et abuser du  « demande à ta soeur/ton frère, je suis occupée »

-tu peux user et abuser du « j’ai rien foutu, j’ai eu la petite dans les bras toute la journée! »

-tu fous effectivement rien

-tu peux user et abuser du « le ménage? pas eu le temps, c’est pas le plus urgent »

-tu peux user et abuser du « la paperasse? pas eu le temps, c’est pas le plus urgent »

-tu peux sans ciller prétendre à tes collègues que tu n’as absolument pas eu une minute à toi pour leur annoncer la naissance. De leur côté, ils n’osent pas t’appeler, persuadés qu’il y a eu un accident nucléaire dans ton utérus.

-tu sers sans scrupule des nuggets de poulet à ta marmaille qui rentre affamée le midi. Des nuggets! Toi qui fais pourtant tes yaourts toi-même. Enfin, faisais.

-tu es la reine du noeud d’écharpe à une main, l’autre touillant dans les spaghetti du soir, l’oeil sur le cahier de dictées de mots du Moelleux.

-tu envoies tes gosses prendre leur douche « en autonomie, vous êtes des grands maintenant, je vous fais confiance ». La facture d’eau chaude explose, le sol de la salle de bains n’a jamais été aussi propre.

-tu développes une ouïe sélective. Le bébé qui pleure, qui te tordait les tripes à quelques jours, devient partie du fond sonore ambiant. Tout comme la musique à fond « pour danser » et les disputes de la fratrie. Des fois, c’est toi qui gueules un coup pour faire redescendre le volume du tout. Du coup, le bébé pleure parce que tu lui as fait peur.

-t’es super fière de toi quand tu arrives à faire un repas correct en temps et en heure. Avec des légumes.

-quand tu atteins le fond du panier de repassage, c’est fête nationale (au champomy, vu que tu allaites). C’est aussi parce que tu n’as pas fait le tour des paniers de sale dans les chambres, pleins.

-t’as pas lu une page depuis un mois, toi qui pouvais pas vivre sans. C’est que tu te couches en même temps que bébé. Dans tes bras, le bébé. (Fuck les anti-cododo de tout poil.) Je te parle même pas des blogs des copines, bouhouhou.

-ta cousine appelle pour te dire qu’elle a appris que tu as accouché un mois après. Et tu te rappelles soudain que t’avais dit que tu t’occuperais des faire-parts euh, il y a trois semaines. Trop tard, la cousine est persuadée que tu ne lui en as pas envoyé, et elle fait la gueule.

-les gens savent pas quoi t’offrir, vu que cette petite a déjà tout, alors ils t’offrent des trucs pourris. C’est gentil, mais se cotiser pour une thalasso, ce serait bien aussi.

-les gens ne t’invitent plus en famille, vu que tu débarques à six. Les gens ne passent plus te voir, vu que t’as trop de boulot à six. Les gens ne t’appellent plus, vu que tes trop occupée.  Du coup, ton seul contact avec le monde des adultes, c’est Twitter. C’est bien, tu peux dire un tas de conneries, personne ne s’en fait pour ta santé mentale. Quand tu gueules un coup, personne ne t’en veut. Et quand t’as bobo, t’as toujours quelques âmes compatissantes.

-le moindre trajet en voiture se transforme en expédition: préparation, exécution, sudation.

-tu salues tes voisins de loin et tu t’engouffres dans la maison ou dans la voiture, de toutes façons, t’es déjà en retard.

-une bonne partie de ton rôle de mère consiste à protéger le dernier né des débordements d’affection des trois autres. Voire d’établir un planning équitable du « qui aide au bain » et du « temps dans les bras ».

-ta mère est partie en vacances depuis plus d’un mois et sans espoir de retour, persuadée qu’un quatrième, c’est comme un troisième, ça s’élève tout seul.

Mais tu veux que je te dise? C’est que du bonheur. Bien sûr. Bien sûr.

Les commentaires

MèreDe (@M3reDe)

j’hésite entre rire et émotions, j’sais pas pourquoi… je me revois il y a 21 mois… sauf que moi c’est trois, pas quatre… et non un 3° ou 4° ne s’élève pas tout seul!!

Réponse
Marjoliemaman

Des presque jumelles nos filles. Je vais me taper une tendinite à force de la porter. C’est la première fois que j’ai un bébé qui demande autant les bras et du coup, chez moi, c’est Tchernobyl (enfin, comme d’hab, mais en pire). Et vive Twitter et Instagram by night !

Réponse
O-M

Du coup 😉 je ne sais pas si je vais t’envoyer « le p’tit truc » destinée à Ultime, truc qui attend que je me déplace vers la poste la plus proche….
Savais-tu aussi que même loin….dans une fratrie de 3, y’en a toujours un qui appelle au secours ?

Réponse
Louise

Hého bleubird elle en a 4 et elle leur cuisine des trucs du potager bio, elle leur fait du homeschooling, chine des habits vintage et leur organise des ateliers couture, tu vas pas me la faire à moi! 😉

Réponse
arabashagya

J’avoue, je suis une petite joueuse, je n’en ai que 3, le plus petit a 5 ans du coup il est assez autonome (plus que les grands à son âge bizarrement) et je ne ferai pas de quatrième (j’ai mes bêtes pour ça!)…
Mais bon, je suis l’aînée d’une fratrie de 4 (dont des jumeaux), du coup j’ai une vague idée du quotidien! Ça passe?

J’ADORE! C’est supervrai!!
Vous êtes tres drôle, félicitations pour tout!

PS: A 5 on n’a déjà plus d’amis!

Réponse
Petit Bourgeon

Avant, je voulais trois enfants.
Mais ça, c’était avant de mettre en route le deuxième.
On verra hein.
En attendant, les mères de 3+, je vous vois comme des héroïnes, si si.

Réponse
cleopat

ça me ramène bien des années en arrière, le surbooking de la mère au foyer ! et je n en avais que trois !
j’oserais dire : chapeau bas! 😉
passe un excellent week end :)mais le Wek end est il plus cool que le semaine, pas certain! :/

Réponse
là, j'ose pas le dire

Bref, il est grand temps que je t’envoie le gros et le mouton en vacances !

Réponse
Lola SurLaToile

Ben c’est fou comment je me retrouve dans la plupart de tes assertions (en fait, toutes à part les trucs de ménage, c’est délégué à Fée du Logis ici). Mais, mais, mais…
Je trouve quand même qu’en fait, la 4ème s’élève bel et bien toute seule, encore plus facile que le 3ème… mais qu’il faut juste passer le cap des 3 premiers mois pour que ça s’applique pour de vrai.
Tu verrais comment miss V. est super autonome à presque 21 mois… capable de survivre en n’importe quel milieu, d’ailleurs, ses frères et sœur l’ont surnommée Bouffe-Tout, vu qu’elle passe son temps à glaner de la nourriture partout où elle passe, dès fois qu’elle manquerait.

Réponse
Flo

haha, me voila toute nouvelle et déjà conquise avec mes 3 « grands » élevés au paquet de chips à l’arrivée du 4° ;o) Quand petit dernier commence à dormir dans SON lit, ça commence à aller « mieux ». Mon petit dernier aussi aussi était très autonome, je le retrouvais régulièrement à fouiller la poubelle de la cuisine ;o) Mais cette ultime la, va faire ta joie, ces moments serrés l’un contre l’autre, c’est un cadeau. Je te souhaite quelques heures de sommeil d’affilée et vive le co-dodo (seul moyen d’y arriver).

Réponse
Mag

Je vies d’une famille de 4 enfants, je connais bien le truc, mais en grandissant c’est vraiment super, et adulte c’est top. Bien triste de ne pouvoir aller à plus de 2 !!! Moi j’en voulais 5

Réponse
souristine

Je n’en ai « que » trois, et pourtant j’aurais pu écrire tout ça…
Mon aînée est devenue très forte pour « faire patienter » la petite dernière…

Réponse
salgoss

J adore ne t’arrête pas d’écrire! parce que vraiment j’adore!!! je viens d’avoir ma petite deuxième et c’est tout à fait ça!!! le coup de la thalasso personne n’a compris chez moi non plus!!! ils sont nuls 😉

Réponse
louison

je débarque par ici et tu m’as bien fait rire! Par contre ça me fait flipper parceque chez moi c’est tout pareil… sauf que j’en n’ai que 2 (p’tite joueuse je sais!)

Réponse
Bouboulette

Énorme !! J’adore ta description du 3 ème !! Idem ici sauf qu’elle prend aussi la place dans les bras…!!
J’ai très envie d’un quatrième, à la limite, ton article me conforte dans l’idée que 4 c’est pareil que 3 ou tu trouves que c’est pire ?!
En tout cas, merci pour ce superbe billet !!

Réponse
Carpediem

J’aime beaucoup l’expression d’une maman française croisée au Kita de E : le 3ème il pousse comme une mauvaise herbe.

Réponse
bretzelle

J’en ai que 2! 2 seulement alors pourquoi je me reconnais dans tant de ces lignes? S’il s’élève seul le 3ème on verra un jour peut être…

Réponse
Covima

Ca faisait longtemps que je n’étais pas passée par ici. Mais tu ne blogues plus ? On pourrait se demander à quoi tu occupes tes journées 😀 Non sérieusement, je n’ai pas trouvé de différence entre 1 et 2, mais entre 2 et 3 oui. Et ça me rappelle bcp de souvenirs des premiers mois de Timouton, ton super billet ! Souvenirs pas forcément idylliques… C’est pour ça qu’aujourd’hui, quand un bébé naît dans notre entourage, je suis pour offrir qq chose à la maman (soin, séance esthéticienne, etc…) qui soit vraiment pour elle et non pour le bébé qui-a-déjà-tout. Bon courage et félicitations, car je ne crois pas te l’avoir dit.

Réponse
Vero

Je découvre le blog et je ris….. Merci ! On vient de passer à 4 donc famille très nombreuse et oui c la misere…. Chez nous l’ainee a 8 ans, le dernier 14 jours et le papa est à l’étranger… Je me suis reconnue dans les remarques faites aux sœurs (les aînées !) le pot de colle (le bébé )
Bref je vais repasser enfin si j’arrive à retrouver dix min tranquilles….

Réponse

Laisser un commentaire