Les crayons roses

Ses vêtements l’attendent, comme tous les matins, au bout de son lit, cet endroit que ses pieds n’atteignent pas encore quand elle est couchée, même les pointes de pieds bien tendues. Elle enfile culotte, blouse, pantalon et gilet, celui avec un papillon et des diamants dans le dos.

 

Tu te rappelles, ce sont les vêtements que tu portais la toute première fois que tu es allée à l’école!

 

Elle sourit, elle se souvient.

Et que je n’étais pas là pour t’accompagner, m’abstiens-je d’ajouter, retenue de mon plein gré entre les murs de la maternité. Je ne sais pas si elle se souvient de ce léger détail. Son père l’avait photographiée, si fière, avec son petit cartable en liberty, tandis que moi, je pleurais de manquer ça, de l’autre côté du téléphone. Après, elle était venue nous voir, si belle, si blonde, si petite encore malgré ses presque quatre ans. Si grande pourtant à côté de sa petite soeur toute fraîche.

Presque deux ans. Une éternité. Une vie. Je n’ai rien vu passer. Bientôt, la liste de fournitures. Bientôt, nous choisirons ensemble les jolis crayons, sûrement roses, parce qu’elle aime tant ça. Et puis le cartable, le vrai, celui de grande. Bientôt les devoirs. Bon sang, est-ce possible de grandir aussi vite?

Et bientôt, quoi? elle m’appellera en me disant viens, je veux te montrer un truc, et puis d’un coup d’un seul, sans prévenir, elle aura appris à rouler à vélo toute seule, un matin ensoleillé de fête des mères, sans doute?

 

Pannacotta au sirop de guimauve de Louise ♥

Les commentaires

sixinthecity

J’ai le même modèle, en version pirate sur le tee shirt…
Le temps file file file…
Beau.
Et touchant.
Comme toujours…

Réponse
Mademoiselle Vio

Cette Mentalo alors…
Dire que j’ai l’impression que, pour moi, c’est pour dans mille-quarante-douze ans, toutes ces émotions. En fait c’est demain. En fait c’est dans un dodo, à peu près. A quelques années près.

En fait, je vais rester plantée là, bébé au bras. En fête.

Réponse
fabiennelepicdelaglaviouse

Le vélo c’était il y a deux semaines. Ce weekend nous votions dans sa future « grande école », nous lisions ensemble le règlement affiché dans la cour. Ne pas voler. « C’est quoi voler » me demande t’il comme s’il était inconcevable de l’écrire pour des enfants et que cela demande donc une autre explication que celle qu’il connaît : tripes en vrac. Bravo Pili pili, tes crayons roses iront drôlement bien avec tes bracelets

Réponse
Combien tu brilles

Est ce que je pourrai ajouter une stylo (forcément rose à paillettes) à la petite trousse parfaite bien préparée ? Je me rappelle encore de ma trousse Mickey rouge de CP <3

Réponse
LudiM (@ludimal)

Je viens de prendre une grosse claque, là… Mes twins rentrent en CP, mais le coup des fournitures, du « vrai » cartable, j’y avais même pas pensé et c’est trop concret pour moi. Je vais pleurer dans mon coin…

Réponse

Laisser un commentaire