Mentalo d’Or 2014

image

 

 

 

Pom pom pom pom.

Ca y est, t’as instagrammé ton sapin, pile avant qu’il ne perde ses premières aiguilles?

 

Tousse, tousse, un deux.

Après délibération du jury (moi), et de longues nuits d’études qualitatives à traîner sur les internets, les Mentalo d’Or 2014 ont été décernés à l’unanimité des voix (je fais très bien ma mère).

Tenue de gala (pyjama en pilou, chaussettes duveteuses et plaid sur les épaules) et rafraîchissements (des litres d’infusion Coin du Feu) étaient bien sûr de rigueur lors de la cérémonie de remise des précieuses décorations (une feuille de menthe séchée), pour lesquelles ni votes pipés, ni trafic d’influence, ni fausse modestie, ni coups de stilettos dans les tibias, ni hi-hi-je-ne-mange-pas-de-ce-pain-là-mais-quand-même-si-vous-pouviez-voter-pour-moi ne furent à déplorer. Crédit crépitement: les bûches dans la cheminée.

 

 

Dans la catégorie cuisine

A Blanc Coco, pour son cheesecake au mojito, et tout le reste, si beau, si bon

Dans la catégorie chroniques et bavardages

A ma compère de toujours La Mère Joie, évidemment, pour son retour inespéré

A Caroline, Le Plus Bel Age est un carnet de pépites précieuses et de photos douces

A Milena, pour sa pensée toujours positive et sa zénitude

A Armelle, pour son franc-parler, son cran, son énergie

A So… le chat aux 14 vies qui se prenait pour Marilyn Monroe, pour sa sincérité

.

Dans la catégorie révélations de l’année

Au collectif des Moukraines à la Glaviouse, parce que certaines choses qui sont dites là-bas ne le sont nulle part ailleurs

A Vio la Vilaine, pour sa jeunesse insolente

A Papa Lion, le roi de la vanne et de la savane

.

Dans la catégorie jolies choses et futilités

A Mlle Pouic, pour le vernis à paillettes et les gâteaux Barbapapa

A May, pour se souvenir des jolies choses, toujours (et pour les semainiers sur mon frigo)

A Maddie the Coonhound, juste pour le plaisir

image

 

Les lauréats de 2011, la cuvée 2012  et le cru 2013 ont bien sûr été disqualifiés d’office, mais ils n’ont absolument pas démérité cette année encore, pour la plupart d’entre eux. Certains ont même sacrément bonifié.

Les commentaires

Anne-Marie

Toujours aussi décoiffant tes articles. Continue sur la même lancée, pourquoi changer ses idées, sous prétexte qu’on change d’année, ça nous fait juste une ride de plus…..
T’embrasse

Réponse
fabiennelepicdelaglaviouse

Je voudrais remercier ma copine Doriane d’avoir dit un jour « venez on fait un blog, on va pécho de la saforelle et des thalassos et on n’aura même pas de mycoses du coup ». Je voudrais aussi remercier mon mari qui en a eu ras le bol que je corrige ses billets et qui m’a dit « tu peux pas t’occuper de tes fesses un peu ? ». Je voudrais enfin remercier la fille qui est devenue une amie chère qui m’a encouragée dans une interview trop branchée.
Je vais ranger ce mentalo d’or juste à côté de ma légion d’honneur !

Réponse
madamepiche

Mince alors les Moukraines on n’a pas préparé de discours de remerciements!

Merci Mentalo pour cette consécration!

Bon bout d’an comme on dit chez moi!

Réponse
madamepiche

Ah visiblement FabienneLePic avait déjà préparé son discours!

Donc je dis tout pareil que la dame. Sauf que bon, on a pas d’échantillons de Saforelle, donc on a des mycoses et on part pas en thalasso.
Si on ne rigolait pas autant que ce que l’on chiale je crierais haut et fort à l’arnaque.

Réponse
Blonde Paresseuse

Comment que je suis trop hyper flattée. Du coup, je vais aller me servir un coup de rouge. Ou un punch. Ou une coupe. OU LES TROIS.
Je t’embrasse Mentalo. J’te kiffe.

Réponse
obni

Beaucoup de beaux liens à picorer comme des petites friandises… je vais regarder cela de plus près. Merci !

Réponse
Vio la Vilaine

J’arrive beaucoup trop en retard pour te remercier, Chag va encore croire que je pisse plus haut que ma chatte. Je suis cramoisie.

Je t’aime beaucoup, beaucoup, pour de vrai. Merci.

Réponse

Laisser un commentaire